Festival initiatique

16/11/2010
 Festival initiatique

La 5e édition du Festival des divinités noires se déroulera au Togo du 15 au 19 novembre, a annoncé lundi Têtê Wilson-Bahun (photo), le président du comité d’organisation.

«Des milliers de spectateurs vibreront aux rythmes des couvents, des sociétés initiatiques et des groupes culturels de Côte d’Ivoire, du Mali, du Bénin, du Ghana, de l’Afrique du sud et du Togo », a-t-il indiqué.
Le Festival accueillera pour la première fois la plus grande société initiatique du contient africain, les Dogons du Mali.

«Les Dogons ont une histoire particulière. Il existe le mythe Dogon, la cosmogonie Dogon, les masques Dogon, l’architecture. C’est un peuple qui a résisté à la colonisation et aux pénétrations des autres cultures. Les dogons sont originaires, non seulement d’Égypte mais ils sont aussi les descendants du premier empereur malien, Soundiata Keïta », a précisé M. Wilson-Bahun.

La 1e partie du festival aura lieu du 3 au 11 décembre au Centre Culturel Français de Lomé (CCF) avec des expositions et des défilés de mode. Puis la seconde, dite «spirituelle », s’ouvrira le 15 décembre à Glidji, le « Vatican » du Vodou et dans la ville d’Aného.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un festival qui a de la tenue

Culture

Le FIMO228, le Festival international de la mode au Togo, aura lieu du 20 au 25 février à Lomé, a indiqué mercredi son concepteur Jacques Logoh.

La rougeole est encore très présente au Togo

Santé

Une nouvelle campagne de vaccination contre la rougeole, destinée aux enfants de 6 mois à 14 ans, se déroulera du 12 au 18 février au plan national.

Valoriser les oeuvres des créateurs togolais

Culture

L’ambassadeur du Togo à Paris, Calixte Batossie Madjoulba, a réuni mardi soir plusieurs centaines d’invités pour le vernissage de l’exposition ‘Art’borescence’.

Visite à Lomé d'un officiel bissau-guinéen

Cédéao

Aristides Da Silva, ministre d’Etat de Guinée Bissau et porte-parole du gouvernement a été reçu mardi par le président Faure Gnassingbé.