Fin de la fête de Tingban-Paab à Dapaong

16/12/2012
Fin de la fête de Tingban-Paab à Dapaong

Tingban-Paab, fête traditionnelle des populations du Grand-Tône, a connu son apothéose samedi à Dapaong (préfecture de Tône), dans la région des Savanes (Nord du Togo).

Littéralement, Tingan-Paab est composé de deux mots qui signifient « l’offrande à l’ancêtre».

Les peuples Gourma, Moba, Mossi et Peulh considèrent que Dieu est inaccessible. Pour, l’atteindre ou communiquer avec lui, il faut passer par des intermédiaires aux rangs desquels se trouvent les « Tingbana », les génies, les ancêtres et les divinités individuelles qu’on peut assimiler aux anges gardiens. C’est donc des peuples fortement spirituels.

Cette fête a connu la présence d’une forte délégation ministérielle conduite par le ministre de l’Agriculture, Ouro Koura Agadazi, représentant personnel du Chef de l’Etat.

On notait également la présence de l’ancien ministre du Tourisme, Batienne KPABRE-SYLLI qui, la veille, avait accompagné son père à sa dernière demeure dans son village de Nadoung, dans la préfecture de Tône, devant un parterre de parents, amis et autres venus lui témoigner leur compassion.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

D1 : AS Togo Port prend la tête

Sport

Lors de la 14e journée de D1, disputée dimanche, Anges et Sémassi ont fait match nul (0-0).

Travail remarquable

Coopération

Implantée dans une cinquantaine de pays, dont le Togo, PLAN est une organisation non gouvernementale de solidarité internationale qui agit pour donner aux enfants et aux jeunes les plus marginalisés les moyens de construire leur avenir.

SCAPE : lever certains obstacles

Développement

La SCAPE, Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi, est la feuille de route que s’est donné le gouvernement pour assurer le développement économique du pays. Elle nécessite d’importants moyens et le concours actif des donateurs.

Chaude ambiance à la FTF

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) est secouée par une énième crise. L’ancien président de la Fédé, Tata Avlessi, s’oppose à son successeur, Gabriel Améyi,