Hommage américain à Paul Ahyi

27/07/2011
Hommage américain à Paul Ahyi

L’ambassadeur des Etats-Unis au Togo, Patricia M. Hawkins, a dévoilé mardi une sculpture restaurée intitulée « Jazz ou le vent de l’ouest » de l’artiste togolais Paul Ahyi, décédé en janvier 2010, dans la grande cour de la chancellerie américaine en présence de son épouse. L’œuvre a été restaurée avec soin par Emmanuel Sogbadji, élève de l’artiste plasticien.

« Jazz ou le vent de l’ouest » est une grande sculpture murale offerte par M. Ahyi à l’Ambassade des Etats-Unis en 1975 ; elle symbolise l’amitié entre les peuples. Elle était exposée au Centre culturel US jusqu’en 2005 avant de migrer vers la nouvelle chancellerie en 2008.

En 2011, Mme Hawkins a demandé la restauration de l’œuvre et son installation dans la grande cour d’où elle est désormais visible, non seulement au personnel, mais aussi aux visiteurs et aux passants. 

Touche à tout de talent, Paul Ahyi était le maître de l’art plastique sous toutes ses formes : de la sculpture à la peinture, sans oublier l’animation des bâtiments par ses créations monumentales.

Il n’était pas de la race des artistes égoïstes de leur art mais de celle des grands professeurs : ces maîtres qui ont le désir de former des jeunes et de les aider à accoucher de leurs potentialités. 

Artiste pour la paix de l’Unesco, Ahyi était un grand humaniste et il pensait que l’art doit prendre en considération toute la souffrance des hommes.

Dans les dernières années de sa vie Paul Ahyi avait initié et financé la création à Cacavelli, un quartier de Lomé, d’un espace culturel comprenant un musée et un centre destiné à accueillir des artistes africains et étrangers souhaitant se familiariser avec les techniques de l’artiste. Ce complexe est devenu un musée ouvert au public au début de cette année.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.