Hommage aux résistants

11/02/2013
Hommage aux résistants

Un colloque international rassemblant des historiens et des chercheurs de plusieurs universités africaines s’est ouvert lundi à Lomé pour évoquer le rôle des résistants à l’époque coloniale (1884-1960).

50 ans après les indépendances africaines, des zones d’ombres persistent dans l’histoire, celle du Togo en particulier, concernant les figures emblématiques qui se sont opposées à l’ordre colonial, souligne le professeur Nicoué Gayibor de l’Université de Lomé,  président du Comité d’organisation du Colloque.

« Aujourd’hui, ces résistants sont simplement oubliés, leurs noms ne figurent dans aucun livre d’histoire, ni sur aucun monument.  Notre devoir en tant qu’historiens est de rétablir la vérité des faits », poursuit-t-il.

Au Togo, plusieurs héros de la résistance sont bien connus.  On peut citer Nabiéma Asabie, souverain des Anoufom de Mango, tombé sous les balles des soldats allemands, Kokouvina d'Atakpamé, Aja Kpoyizoun, Anyigbafio de Tado, pourchassé, arrêté puis exilé et interné au Gabon.

Une stèle sera inaugurée à Tado commémorant le centenaire du décès d'Aja Kpoyizoun. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.