Hommage aux résistants

11/02/2013
Hommage aux résistants

Un colloque international rassemblant des historiens et des chercheurs de plusieurs universités africaines s’est ouvert lundi à Lomé pour évoquer le rôle des résistants à l’époque coloniale (1884-1960).

50 ans après les indépendances africaines, des zones d’ombres persistent dans l’histoire, celle du Togo en particulier, concernant les figures emblématiques qui se sont opposées à l’ordre colonial, souligne le professeur Nicoué Gayibor de l’Université de Lomé,  président du Comité d’organisation du Colloque.

« Aujourd’hui, ces résistants sont simplement oubliés, leurs noms ne figurent dans aucun livre d’histoire, ni sur aucun monument.  Notre devoir en tant qu’historiens est de rétablir la vérité des faits », poursuit-t-il.

Au Togo, plusieurs héros de la résistance sont bien connus.  On peut citer Nabiéma Asabie, souverain des Anoufom de Mango, tombé sous les balles des soldats allemands, Kokouvina d'Atakpamé, Aja Kpoyizoun, Anyigbafio de Tado, pourchassé, arrêté puis exilé et interné au Gabon.

Une stèle sera inaugurée à Tado commémorant le centenaire du décès d'Aja Kpoyizoun. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Grave accident à Lomé

Faits divers

Un accident spectaculaire a fait 3 morts jeudi à Lomé. Un camion a fauché plusieurs passants.

Du bon usage du SIG

Développement

Faute de collaboration entre les différents acteurs, le système d’information géographique (SIG) du Togo n'est pas performant.

ACP-UE : vers des partenariats régionaux

Coopération

Les pays ACP et l’Union européenne devraient débuter dans le courant du mois de septembre les négociations en vue de parvenir à un nouvel accord d’ici 2020.

Ethnique et chic

Culture

Le 10 août prochain, le designer Latif Kérim Dikéni présentera sa nouvelle collection hommes au cours d’une soirée organisée dans un grand hôtel de Lomé.