L'Unesco met en garde

29/07/2017
L'Unesco met en garde

Paysages exceptionnels

Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, le site de Koutamakou en pays Tamberma risque de perdre le soutien de l’organisation onusienne et les aides financières qui vont avec.

Selon le bureau régional de l’Unesco basé à Abuja, rien n’est fait pour promouvoir cette destination touristique. Pire, les communautés locales commencent à construire des infrastructures modernes autour de cet environnement protégé.

Pour le moment, l’Unesco observe, mais si les choses ne s’améliorent pas, elle réfléchit sérieusement à retirer le site de sa liste. 

Le gouvernement est invité à mettre en œuvre une promotion touristique dynamique. De leurs côtés, les communautés locales doivent se prendre en charge pour préserver un patrimoine exceptionnel. 

Cette zone de 50.000 hectares située au nord-est du Togo doit son aspect remarquable à ses Takienta, maisons à tourelles qui sont le reflet de la structure sociale, ainsi qu’à ses terres agricoles et ses forêts, et à l’association entre le peuple et le paysage.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.