L’artisanat togolais attend le retour des touristes

27/07/2010
L’artisanat togolais attend le retour des touristes

Le stock est là, reste à faire revenir les touristes. Au coin de la rue du Commerce, au cœur du centre ville de Lomé, se trouve la rue de l’artisanat. Sur une centaine de mètres de petites échoppes proposent tous les objets souvenirs : masques, bijoux, décoration, textile. Certains sont fabriqués au Togo ; beaucoup d’autres viennent du Sénégal, du Mali, de Côte d’Ivoire et même de Chine.
Il reste heureusement encore quelques vrais artisans qui fabriquent et vendent leur production sur place.
C’est le cas de Bohm Kuakuvi (photo), 35 ans, qui réalise des masques, des statuettes, des girafes, des lions exposés sur son stand
"Le plus souvent, ce sont les touristes qui achètent et les prix varient selon les clients ; ils marchandent ", explique-t-il regrettant toutefois le manque de visiteurs.
Jadis, ces ruelles colorées et très animées, situées près du grand marché, faisaient la joie des touristes européens à la recherche d’un artisanat authentique à ramener aux amis ou à la famille.
Depuis 20 ans, ils ont déserté les lieux, remplacés par quelques hommes d’affaires, des expatriés, de rares étrangers, backpapers ou membres d’ONG.
Juste de quoi faire tourner le business, explique Bohm Kuakuvi

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.

Fermeture pour travaux

Sport

Offert par la Chine il y a 17 ans, le stade de Kégué à Lomé – le plus grand du Togo – sera entièrement réhabilité par le même pays. 

Vous écoutez Radio Cédéao

Cédéao

L'organisation régionale va se doter d'un station de radio diffusant sur toute l'Afrique de l'Ouest.

Le nouveau code pénal fait bonne impression

Justice

Le Garde des Sceaux, Pius Agbétomey, a réceptionné mardi 2000 exemplaires du nouveau code pénal, don de l'UE.