L’artisanat togolais attend le retour des touristes

27/07/2010
L’artisanat togolais attend le retour des touristes

Le stock est là, reste à faire revenir les touristes. Au coin de la rue du Commerce, au cœur du centre ville de Lomé, se trouve la rue de l’artisanat. Sur une centaine de mètres de petites échoppes proposent tous les objets souvenirs : masques, bijoux, décoration, textile. Certains sont fabriqués au Togo ; beaucoup d’autres viennent du Sénégal, du Mali, de Côte d’Ivoire et même de Chine.
Il reste heureusement encore quelques vrais artisans qui fabriquent et vendent leur production sur place.
C’est le cas de Bohm Kuakuvi (photo), 35 ans, qui réalise des masques, des statuettes, des girafes, des lions exposés sur son stand
"Le plus souvent, ce sont les touristes qui achètent et les prix varient selon les clients ; ils marchandent ", explique-t-il regrettant toutefois le manque de visiteurs.
Jadis, ces ruelles colorées et très animées, situées près du grand marché, faisaient la joie des touristes européens à la recherche d’un artisanat authentique à ramener aux amis ou à la famille.
Depuis 20 ans, ils ont déserté les lieux, remplacés par quelques hommes d’affaires, des expatriés, de rares étrangers, backpapers ou membres d’ONG.
Juste de quoi faire tourner le business, explique Bohm Kuakuvi

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Sortir de la pauvreté, c'est possible

Développement

Le président Faure Gnassingbé a lancé jeudi à le projet de développement rural de la plaine de  (PDRD).

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Les notaires togolais vont passer à l'Acte authentique électronique

Justice

Le nouveau président de la Chambre des notaires, Me David Koffi Tsolenyanu, a pris ses fonctions jeudi.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.