La Kozah en fête pour le début des Evala

18/07/2015
La Kozah en fête pour le début des Evala

Promotion des valeurs identitaires et culturelles

Les Evala, ces fameuses luttes traditionnelles en pays Kabyé, débutent samedi.

Elles sont l'occasion pour les jeunes ‘Evalou’ de se distinguer par leur force, leur endurance et l'élégance de leur danse. Cette cérémonie rituelle se prépare dans la famille dès le mois de Janvier. Elle permet aux jeunes de 18 ans de passer de l'adolescence à la classe des adultes. Ce qui lui confère un statut social avec ses droits et ses obligations

Les Evala constituent un rite initiatique, mais c’est aussi l’occasion d’évènements culturels et ludiques avec des concerts, la participation de groupes folkloriques et des défilés de mode.

Comme chaque année depuis maintenant 7 ans, Wisdom Mensah publie une édition spéciale de son magazine L’Initiateur. Un guide pratique sur les compétitions et sur la façon dont elles se déroulent - important pour les novices -, mais aussi une mine d’informations touristiques sur la région de la Kozah. Car les luttes traditionnelles sont aussi l’occasion de découvrir ou de redécouvrir le Nord du Togo.

Informations complémentaires

L'Initiateur.pdf 19,79 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.

Un festival qui a de la tenue

Culture

Le FIMO228, le Festival international de la mode au Togo, aura lieu du 20 au 25 février à Lomé, a indiqué mercredi son concepteur Jacques Logoh.

La rougeole est encore très présente au Togo

Santé

Une nouvelle campagne de vaccination contre la rougeole, destinée aux enfants de 6 mois à 14 ans, se déroulera du 12 au 18 février au plan national.

Valoriser les oeuvres des créateurs togolais

Culture

L’ambassadeur du Togo à Paris, Calixte Batossie Madjoulba, a réuni mardi soir plusieurs centaines d’invités pour le vernissage de l’exposition ‘Art’borescence’.