La renaissance de Bella Bello

18/03/2010
La renaissance de Bella Bello

Trente sept ans après sa disparition prématurée, l’artiste togolaise Bella Bello reste une star en Afrique et bien au delà. Son style, son élégance, sa voix incomparable rentent gravés dans la mémoire de plusieurs générations. Pour lui rendre hommage en cette année du cinquantenaire, un groupe de jeunes a décidé de lancer un prix qui porte son nom ; un prix destiné à honorer la diva et à récompenser les jeunes talent. A l’initiative de ce projet, Achille Komlan Kanabo.
Republicoftogo.com : Parlez nous un peu de ce prix
Achille Komlan Kanabo : Il est initié pour rendre hommage à la pionnière de la musique togolaise et de l’Afrique francophone.
Vous savez qu’au lendemain de l’indépendance de notre pays, Bella Bello a fait rayonner le Togo dans le monde à travers ses créations, son charme et son élégance. Nous avons estimé qu’il était opportun, au moment où notre pays célèbre son jubilé d’or de faire parler de cette grande dame.
Le prix va récompenser les jeunes artistes togolais et africains qui font de la musique moderne mais d’inspiration traditionnelle. Une soirée exceptionnelle aura lieu le 17 avril prochain à Lomé pour désigner les lauréats.
Il y trois catégories : le meilleur artiste masculin, la meilleure artiste féminine et celle du meilleur groupe.
Republicoftogo.com : Que retenir de l’artiste, 37 ans après sa mort ?
Achille Komlan Kanabo : Elle nous a quittés très tôt, mais son art reste encore vivace dans nos esprits. Son œuvre est immense, c’est elle qui a inspiré bien d’artistes au Togo et dans beaucoup de pays en Afrique.
Pour moi c’est une grande dame que nous devons d’honorer pour longtemps encore.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).