Le griot du XXIe siècle

22/11/2011
Le griot du XXIe siècle

Docteur en droit économique de l’Université Paris-Dauphine, diplômé de l’École nationale des Douanes de Neuilly-sur-Seine, Isaac Essowédéou Agba, est le représentant du Togo à Zone de l’Alliance de Coprospérité, une organisation intergouvernementale dont le siège est à Lagos.

Passionné de littérature, il consacre son maigre temps de loisir à la lecture et à l’écriture. « La Ballade des misères », qui vient de sortir, est son troisième roman rédigé avec son nom de plume, Agba de Landa.

Au travers de l’histoire d’un couple en rébellion et de sa propre histoire, le narrateur dépeint une Afrique rurale déchirée entre rites et modernité, entre animisme et christianisme, entre son identité profonde et les séquelles de la colonisation. 

Au-delà de la dénonciation des mariages forcés, du carcan des croyances gangrenées de charlatanisme, et de l’arrogance du Blanc, il s’interroge sur les possibilités d’évolution d’un peuple dont la tradition nourrit l’âme mais qu’elle paralyse aussi sous son joug. 

Habité par la passion de son pays et de son continent, c’est avec une grande lucidité, parfois amère mais toujours tendre, et dans un style truculent, que l’auteur raconte, tel un griot du XXIe siècle, l’histoire d’un amour, du fruit de cet amour… et d’une Afrique toujours en devenir.

« La Ballade des misères »

Par Agba de Landa

296 pages, 20 euros

Editions Jets d’encre, Paris

Ouvrage disponible en ligne chez l’éditeur

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !