Léonard Yakanou : « Le Festef survivra ! »

30/12/2009
Léonard Yakanou : « Le Festef survivra ! »

La onzième édition du Festival du théâtre de la fraternité (FESTEF) s’est achevé vendredi dernier sur un bilan satisfaisant. 400 artistes venus du Togo, d’Afrique, d’Europe et d’Amérique ont participé à cet évènement culturel plébiscité par le public.
Mais au-delà de cet engouement, des dissensions sont apparues au sein du comité de d’organisation. Font-elles peser une menace sur le prochain Festef ? Léonard Yakanou (photo), le promoteur du Festival, se veut rassurant.

Republicoftogo.com : La crise au sein du Comité d’organisation met-elle en péril l’édition 2010 ?
Léonard Yakanou : Les dissensions datent de 2007 lorsque le Festival a failli sombrer. Depuis lors, malheureusement, l’équipe n’a pas réussi à s’accorder pour œuvrer à la promotion du Festef.
Nous avons simplement pris nos responsabilités en montant le projet grâce à des subventions octroyées par le Fonds régional pour la coopération et l’échange culturel en Afrique de l’Ouest.
Et c’est justement lorsque les gens ont appris l’octroi de ce financement qu’ils ont de nouveau voulu tout compromettre avec des calomnies et des comportements peu orthodoxes.
Nous restons sereins et poursuivons néanmoins le travail avec une équipe de bonne volonté qui veut développer la culture au Togo. Dans les mois qui viennent, nous aurons une Assemblée générale extraordinaire qui va mettre en place une nouvelle équipe chargée de diriger les activités du Festef.
Heureusement, ces dissensions sont restées internes et n‘ont pas affecté le déroulement du Festival.
Republicoftogo.com : Malgré ces problèmes, vous êtes satisfait de l’édition 2009 qui vient de s’achever ?
Léonard Yakanou : Tout à fait, en dépit de quelques soucis rencontrés sur le plan financier, car les fonds alloués n’ont pas été reçus à temps. Cela a failli mettre tout à l’eau, mais nous avons réussi à sauver l’essentiel.
Plus de 70 spectacles ont été présentés à Assahoun, Lomé, Sokodé, Kpalimé et à Kara.
Seule la programmation de Dapaong a été annulée.
Je tiens à remercier les sponsors, l’UE, la Cédéao, l’UEMOA, la Francophonie, la Coopération française qui nous ont permis d’organiser cette édition.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Une voiture solaire assemblée au Togo

Environnement

Les industriels n’ont pas attendu la signature par le Togo de l’Accord de Paris pour se lancer dans le secteur des véhicules propres.