Les raisons d’une défaite

08/12/2012
Les raisons d’une défaite

Battu aux élections présidentielles de mai 2012, Nicolas Sarkozy a-t-il tiré un trait sur sa carrière politique ? L’implosion de l’UMP ne devrait pas faciliter son retour. Mais d’ici 2017 beaucoup de chose peuvent encore se passer.

Dans son dernier ouvrage « La chute de la Sarkozye », Charles Debbasch analyse les raisons qui ont conduit à la défaite, mais il jette aussi un regard lucide sur l’évolution de la société française et internationale durant le mandat de Nicolas Sarkozy.

Tout au long de ces années 2011-2012, le monde développé est secoué par la crise économique. Les peuples se vengent de leurs malheurs en refusant de reconduire les sortants. Nicolas Sarkozy va tout faire pour tenter d’échapper à cette malédiction : présence accentuée sur la scène internationale, adoption d’un style plus sobre, réformes pour moderniser la France. Mais le pays progressivement lui échappe : échec aux élections locales et européennes, virage du Sénat à gauche. La campagne s’avère rude face à la gauche pourtant touchée par le vaudeville Strauss-Kahn, François Hollande, la tortue, va s’avérer plus rapide que le lièvre Sarkozy. La France n’adhère pas pour autant au socialisme mais elle souhaite une relève des élites politiques que la droite n’a pas su apporter. Et les derniers évènements au sein de l’ex-parti présidentiel, l’UMP, devrait renforcer cette attente.

L'auteur, Charles Debbasch

Charles Debbasch, ministre et conseiller spécial du président de la République du Togo, a une longue carrière d’homme des médias (Le Figaro, Le Monde, France 3 Dauphiné Libéré-Lyon matin, …). Il a également été conseiller du président Giscard d’Estaing et d’Edgar Faure.

Il est enfin connu pour avoir été le plus jeune doyen de faculté, avant d’assurer la présidence de l’université à Aix-Marseille (Sud de la France). Il est l’auteur d’ouvrages de droit constitutionnel et administratif. C’est lui qui a introduit en France la spécialité du droit des médias.

La chute de la Sarkozye

Editions L’Harmattan 

Commandez le livre en ligne

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un Togolais à la tête de la boxe africaine

Sport

Le président de la Fédération togolaise de boxe (FETOBOX), Azad Kelani Bayor, a été élu à la tête de la Confédération africaine de boxe (CAB).

Approche intégrée de la santé

Santé

Chaque année, des millions de parents consultent pour leurs enfants des pharmaciens, des médecins, des tradipraticiens et les emmènent dans les hôpitaux et les centres de santé. 

Soutien de la Croix Rouge suisse

Coopération

La Croix Rouge suisse a fait un don de 55 millions de Fcfa à son équivalent togolais afin de mener des campagnes de sensibilisation sur le virus Ebola.

Vigilance et prévention

Santé

Une réunion a regroupé mercredi autour du Premier ministre les membres de la commission nationale de lutte contre Ebola, la représentante de l’OMS au Togo et une délégation du Commandement des États-Unis pour l'Afrique.