Loropéni classé au patrimoine mondial

28/06/2009
Loropéni classé au patrimoine mondial

Le Burkina Faso rejoint les rangs des pays hébergeant des sites d'une valeur universelle exceptionnelle avec l'inscription samedi des Ruines de Loropéni sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Ce premier site burkinabé est bardé de hauts murs et s'étend sur 11 130 m2. C'est la mieux préservée des dix forteresses que compte la région du Lobi.

Il s'inscrit aussi dans un ensemble plus large qui compte une centaine d'enceintes en pierre, reflétant la puissance du commerce transsaharien de l'or. Vieilles d'au moins mille ans selon des découvertes récentes, ces ruines sont situées près des frontières du Togo et du Ghana. L'emplacement a été occupé par les Lohron ou les Koulango qui contrôlaient l'extraction et la transformation de l'or dans la région à l'apogée de cette exploitation aurifère (XIVème au XVIIème siècle). Beaucoup de mystère entoure ce site dont une large part n'a pas encore été fouillée. Au cours de sa longue histoire, Loropéni semble avoir été abandonné à plusieurs reprises. L'abandon définitif est intervenu entre le début et le milieu du XIXème siècle. Ce site promet encore beaucoup d'informations.

Le Comité du patrimoine mondial, réuni jusqu'au 30 juin à Séville pour sa 33ème session et présidé par María Jesús San Segundo, Ambassadrice, Déléguée permanente de l'Espagne auprès de l'UNESCO, va poursuivre l'inscription de sites et examiner l'état de conservation de biens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Une voiture solaire assemblée au Togo

Environnement

Les industriels n’ont pas attendu la signature par le Togo de l’Accord de Paris pour se lancer dans le secteur des véhicules propres.