Paternité

14/09/2012
Paternité

La 350e fête traditionnelle Epé Ekpé ou Ekpessosso, qui marque le début d'une nouvelle année chez les Guins, s’est déroulée jeudi à Batoumé (Glidji, 55 km au sud-est de Lomé).

Danses, prières, incantations ont précédé la sortie de la pierre de la forêt sacrée de Gbatsomé.

Cette année, elle est bleu ciel. Selon la croyances, une couleur qui est synonyme de prudence.

Mais une mésentente entre deux couvents (Sakouma et Mama Kolé)  de la forêt sacrée, qui en compte 19 pour 41 divinités, a un peu gâché la fête. A l’origine du différend, une contestation sur la la paternité de la découverte de la pierre sacrée.

Ce n’est pas la première fois que des incidents surviennent pendant les fêtes Epé Ekpé.

Les Guins, en fuyant les guerres pour s'installer au milieu du 17ème siècle à Glidji au bord du Lac Togo, ont fondé leur royaume sous le roi Foli Bébé.

Dans leur fuite, ils ont emporté des attributs royaux : un trône sculpté dans de l'ivoire et un autre fait d'ébène incrusté d'or, de même que ce qui les caractérise, à savoir cette pierre qui régente leur vie et dont la sortie marque une nouvelle année, une nouvelle vie, de nouveaux préceptes ordonnés par les divinités.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !