Paul Ahyi a son musée

15/01/2011
Paul Ahyi a son musée

Paul Ahyi, le célèbre artiste plasticien (créateur du drapeau togolais) décédé il y a un an, laisse derrière lui une œuvre considérable
Né en 1930 de parents togolais, il avait été éduqué par une princesse de la cour d'Abomey, fille d'amazone, épouse de son père installé au Dahomey (Bénin) dans les années 20. 

Il sera profondément influencé par la richesse de cet art de cour, souvent monumental, marqué par la puissance des volumes et la floraison de couleurs.

Touche à tout de talent, il était le maître de l’art plastique sous toutes ses formes : de la sculpture à la peinture, sans oublier l’animation des bâtiments par ses créations monumentales.
Il n’était pas de la race des artistes égoïstes de leur art mais de celle des grands professeurs : ces maîtres qui ont le désir de former des jeunes et de les aider à accoucher de leurs potentialités. Artiste pour la paix de l’Unesco, Paul Ahyi était un grand humaniste et il pensait que l’art doit prendre en considération toute la souffrance des hommes.
Dans les dernières années de sa vie Paul Ahyi avait initié et financé la création à Cacavelli, un quartier de Lomé, d’un espace culturel comprenant un musée et un centre destiné à accueillir des artistes africains et étrangers souhaitant se familiariser avec les techniques de l’artiste.
C’est ce complexe qui a été inauguré vendredi par Charlotte Ahyi, son épouse et par ses enfants, en présence du ministre des Arts et de la Culture, Yacoubou Koumadjo Hamadou, de l’ambassadeur de France au Togo, Dominique Renaux, du ministre conseiller à la Présidence Charles Debbasch, et de l’expert Pierre Amrouche, ami du sculpteur qu’il a largement contribué à faire connaître à travers le monde.
Le musée sera prochainement ouvert au public et le complexe pourra être achevé grâce au soutien du gouvernement et du Centre culturel français.
En photo : Charlotte Ahyi et Yacoubou Koumadjo Hamadou inaugurent le musée

VOIR LE DIAPORAMA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires. 

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.