Promotion de la culture togolaise aux Bahamas

24/10/2007
Promotion de la culture togolaise aux Bahamas

Le Togo a participé du 10 au 14 octobre à la 3e conférence du "Patrimoine de la Diaspora Noire" à Nassay dans les Iles de Bahamas. Plus de 400 délégués venus de 25 pays des Caraïbes, d'Europe et des Etats Unis ont pris part cette conférence. Le Togo et le Sénégal étaient les seuls pays d'Afrique francophone présents.

L'objectif principal de cette conférence dont les travaux ont été ouverts par le Premier ministre des Iles bahamas, Hubert Hungam, était de faire la promotion de l'héritage noir et encourager le tourisme culturel.Le Togo qui était représenté par le secrétaire du ministère du Tourisme et le conseiller en communication, a présenté lors des travaux le festival "la veillée du grand départ".

Ce festival organisé du 10 au 12 mai dernier à Nimagna (environ 30 km à l'est de Lomé), retrace l'histoire de la traite négrière au Togo.

"Nous avons, durant cette conférence, présenté ce festival aux délégués", a indiqué à Republicoftogo.com, Norbert Bara, le Conseiller en communication du ministère de la culture.

"L'occasion nous a été donnée également de promouvoir les autres sites touristiques du pays tels que le Koutammakou en pays Tamberma ; un site inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.