Promotion de la culture togolaise aux Bahamas

24/10/2007
Promotion de la culture togolaise aux Bahamas

Le Togo a participé du 10 au 14 octobre à la 3e conférence du "Patrimoine de la Diaspora Noire" à Nassay dans les Iles de Bahamas. Plus de 400 délégués venus de 25 pays des Caraïbes, d'Europe et des Etats Unis ont pris part cette conférence. Le Togo et le Sénégal étaient les seuls pays d'Afrique francophone présents.

L'objectif principal de cette conférence dont les travaux ont été ouverts par le Premier ministre des Iles bahamas, Hubert Hungam, était de faire la promotion de l'héritage noir et encourager le tourisme culturel.Le Togo qui était représenté par le secrétaire du ministère du Tourisme et le conseiller en communication, a présenté lors des travaux le festival "la veillée du grand départ".

Ce festival organisé du 10 au 12 mai dernier à Nimagna (environ 30 km à l'est de Lomé), retrace l'histoire de la traite négrière au Togo.

"Nous avons, durant cette conférence, présenté ce festival aux délégués", a indiqué à Republicoftogo.com, Norbert Bara, le Conseiller en communication du ministère de la culture.

"L'occasion nous a été donnée également de promouvoir les autres sites touristiques du pays tels que le Koutammakou en pays Tamberma ; un site inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.