Saison des Evala au Nord Togo

07/07/2018
Saison des Evala au Nord Togo

Avant tout un rite initiatique

Les Evala, ces fameuses luttes traditionnelles en pays Kabyé, ont débuté samedi dans la préfecture de la Kozah en présence du président Faure Gnassingbé, amateur de ces confrontations à la fois viriles et très techniques.

Elles sont l'occasion pour les jeunes ‘Evalou’ de se distinguer par leur force, leur endurance et l'élégance de leur danse. 

Cette cérémonie rituelle se prépare dans la famille dès le mois de Janvier. Elle permet aux jeunes de 18 ans de passer de l'adolescence à la classe des adultes. Ce qui lui confère un statut social avec ses droits et ses obligations

Faure Gnassingbé, spectateur attentif

Les Evala constituent un rite initiatique, mais c’est aussi l’occasion d’évènements culturels et ludiques avec des concerts, la participation de groupes folkloriques et des défilés de mode.

Le Togo comprend une quarantaine d’ethnies dont les Kabyè de la Kozah, d'extraordinaires paysans, vivant au Nord-Est à près de 430 kilomètres au nord de Lomé.

D’une superficie de 1 075 km2, la Préfecture de la Kozah, chef lieu de la région de la Kara, compte avec la ville de Kara, approximativement 225 259 habitants.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.