Tambours de la paix à Bruxelles

04/04/2010
Tambours de la paix à Bruxelles

Les hommes ont toujours battu Tambours pour partir en guerre, mais les Nations Unies ont lancé en 2001 la « Décennie pour la culture de la Paix et de la non violence au profit des enfants du monde ». Chaque année, la Journée Mondiale Poésie-Enfance (JMPE) inverse la symbolique pour appeler les enfants à battre tambours pour la paix.

Tous les 21 mars, la JMPE invite les enfants à clamer leurs messages sur les places publiques de leur ville et village. En battant Tambours, ils font entendre leur appel à la paix.

Au Togo, depuis 2007, l'évènement est placé sous le haut patronage du Président de la République qui fait de la paix sa priorité.

Cette année encore, quatre jeunes filles togolaises, lauréates du concours Poésie-Enfance, ont séjourné pendant dix jours à Bruxelles où elles ont reçu leur prix au cours d'une cérémonie au Château du Val Duchesse (fondé il y a 700 ans par la Duchesse Aleyde, veuve d'Henri III de Brabant).

A leur arrivée à Bruxelles le 21 mars, les lauréates ont été accueillies par Kodjo Félix Sagbo, l’ambassadeur du Togo près les pays du Benelux et représentant permanent auprès de l'Union Européenne.

Au cours de leur séjour les jeunes lauréates ont eu de nombreuses activités : cours à l'école européenne, entretien avec la représentante de la Francophonie à l’Union européenne, visite à la Maison internationale de la Poséie, excursion à Namur, et découverte du siège de la compagnie aérienne SN Brussels dont les avions desserviront Lomé à partir du mois de juillet.

Enfin, les poètesses en herbe ont été reçues à l’ambassade du Togo.

Les jeunes filles étaient accompagnées pendant leur séjour par Baki Adjo Amadou, directrice de l’Enseignement de la Commune de Lomé et de la Préfecture du Golfe et de deux représentants de l’ONG « Togo Pour Les Jeunes ».

Site Web

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Juste récompense

Culture

Lidi Bessi-Kama, médecin militaire et du sport a été récompensée par l’association des femmes leaders mondiales de Monaco.

Rentrée judiciaire à Abuja

Cédéao

La Cour de justice de la Cédéao vient d'effectuer sa rentrée judiciaire. L'ambassadeur togolais a salué le rôle joué par cette institution.

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.