Tout est pour vous

09/01/2013
Tout est pour vous

Le Togo débute l’année en rythme avec la sortie du premier album du jeune chanteur Amétépé.

Issu d’une famille de musiciens, il fait ses premières armes à l’église du quartier d’Adidogomé à Lomé où il s’initie tour à tour à la basse, à la batterie, à la guitare avant de devenir le lead vocal de la messe du dimanche. Il forge ainsi une réputation de chanteur d’église avant d’attaquer la variété et les clubs de la capitale.

Son style musical se précise. L’acoustique prédomine avec un subtil mélange d’instruments traditionnels et modernes et des influences qui traversent les frontières du Togo, appuyées par des compositions intimistes. 

L’artiste ne surfe pas sur les modes éphémères préférant développer un style propre qu’il appelle Acoustic Africa. C’est d’ailleurs le titre de son album avec une voix qui réconcilie les genres et qui appelle a une fusion créative entre le Nord et le Sud. 

A travers sa musique et ses chansons, Amétépé a également l’ambition de populariser l’énergie créative de son pays natal, le Togo.

L’album est lancé simultanément mercredi en Europe, aux Etats Unis et en Afrique, notamment grâce aux sites de téléchargement. 

Le single, extrait de l’album, est présenté en exclusivité sur le site

La chanson s’appelle «Vous» et s’adresse à la Diaspora togolaise ; un message de fraternité et de paix.

ECOUTER MAINTENANT !

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Femme fatale

Culture

Elle est de retour ! Valentine Alvares vient de sortir son nouveau clip sur le thème de la James Bond girl et du film d'espionnage.

Un Togolais illumine le Ghana

Diaspora

Le Togolais Charles Sena Ayenu, président d’Home Energy Africa, développe un projet de parc solaire au Ghana. Prochaine étape, le Togo.

Chasse aux contrefaçons

Santé

Le président de l’Ordre national des pharmacien s’est félicité mardi de l’engagement des pouvoirs publics à lutter contre la commercialisation de faux médicaments.

La migration débute vendredi

Tech & Web

Les pouvoirs publics ont entrepris de récupérer l’extension .TG jusqu’alors gérée et attribuée par une société privée.