Transcender les clivages

07/09/2013
Transcender les clivages

Le président Faure Gnassingbé a assisté samedi à Notsé à Agbogbo-Za, la plus grande fête traditionnelle du peuple Ewé. La commémoration de Agbogbo -Za constitue pour les Ewé un évènement historique très important. Les origines de cette célébration remontent au XVIIIe siècle lorsque le peuple Ewé, au départ uni sous le règne du roi Agokoli à Notsé, a dû fuir.

Certains se retrouvent au Bénin et au Ghana voisins, mais l’immense majorité s’installe au sud-Togo. 

La tradition orale nous apprend qu’ils ont fui la cruauté du roi qui voulait protéger sa royauté en la faisant entourer d’un mur (Agbogbo) dont la longueur (14 Km) et l’épaisseur (plusieurs mètres) imposait d’important travaux aux sujets.

La fête a une connotation religieuse : on offre les premières récoltes anticipées et on implore la bénédiction des dieux et des mânes.

Les premières cérémonies rituelles débutent le 1er jeudi de septembre et l’apogée a lieu le samedi suivant. 

Le chef de l’Etat avait à ses côtés le Premier ministre juste reconduit, Arthème Ahoomey-Zunu, et le president de l’Assemblée, Dama Dramani.

‘La fête traditionnelle est l’expression de votre hauteur d’esprit qui permet de transcender tous les clivages dans cette volonté de vivre ensemble pour apporter votre contribution à la construction d’un Togo uni, moderne, prospère et démocratique ; un Togo qui se développe harmonieusement selon la vision du Chef de l’Etat’, a déclaré M. Zunu lors de son intervention.

Pour le PM, ‘La culture participe pour une très grande part à l’évolution socioéconomique des pays comme étant le soubassement indispensable à la formation de la personnalité, de l’esprit citoyen et patriotique. Le secteur culturel en expansion est à présent inscrit au Togo parmi les secteurs stratégiques de développement. C’est pourquoi, je voudrais exhorter le peuple Ewé à promouvoir sa riche culture et à la sauvegarder’.

Des représentants du peuple Ewé venus du Bénin et du Ghana étaient également présent aux cérémonies.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.