Un mois d’août tout en rythme

26/07/2010
Un mois d’août tout en rythme

Le festival international des musiques d’Afrique « Africarythmes » se tiendra du 5 au 8 aout prochain à Lomé.
Des concerts gratuits et un Salon africain de la musique sont au programme. Avec en prime l’icône de la musique africaine, Lokua Kanza.
Pour Christian Gbegbessou (photo), le promoteur du festival, « Africarythmes » n’a rien à envier aux manifestations similaires qui se déroulent au Congo, en Côte d’Ivoire ou au Maroc.
Republicoftogo.com : Que proposez-vous de nouveau à l’occasion de cette 3e édition ?
Christian Gbegbessou : C’est une édition majeure qui ambitionne de positionner Lomé dans le cercle des villes africaines de la culture, au même titre que Ouaga, Brazzaville, Abidjan ou Casablanca.
Le festival se tient sur l’esplanade du Palais des Congrès de Lomé avec des concerts gratuits les 5, 6, 7, et 8 aout à partir de 18h.
Des artistes comme La Fuenté ( Gabon ), Antoinette Allani ( Côte d’Ivoire ), Charl’ozzo ( Togo ), Ardiess ( Bénin ), Omar B (Togo ) et près d’une vingtaine d’autres seront présents.
Un cinquième concert est prévu le 7 août à l’hôtel Eda Oba avec Pascal Lokua Kanza, que nous avons invité pour relever le niveau du festival et permettre aux togolais d’apprécier les artistes de renom que l’on ne voit que rarement au Togo.
A ces concerts, il faut ajouter le premier Salon africain de la musique.

Republicoftogo.com : Ce Festival se veut aussi une carte de visite pour le pays.
Chrisitan Gbegbessou : Exactement. Il contribue à donner de la visibilité au Togo sur le plan international.
Il attire des touristes et fait marcher le commerce. C’est bon pour tout le monde.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.