Un mythe devenu trop discret

13/10/2011
Un mythe devenu trop discret

Jusqu’au début des années 90, les célèbres Nanas Benz régnaient en maître sur le commerce togolais, en particulier sur les Wax. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Evolution des tenues vestimentaires, comportements différents des consommateurs et importations d’Asie ont mis fin à l’âge d’or de ces femmes exceptionnelles.

Dolibé Dorothée Tabiou (photo) le regrette et compte bien réhabiliter l’identité culturelle de ces femmes qui ont fait la notoriété du Togo pendant des décennies.

Cette présentatrice de la télévision vient de publier son dernier ouvrage, « Nana Benz, le mythe devenu discret ».

«Pour faire prospérer leur commerce, ces femmes parcouraient le monde à la recherche des meilleurs tissus et elles gagnaient à l’époque énormément d’argent. Mais cette période est malheureusement révolue », explique l’auteur.

« Nana Benz, le mythe devenu discret »

Editions La Rose Bleue

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires. 

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.