Un mythe devenu trop discret

13/10/2011
Un mythe devenu trop discret

Jusqu’au début des années 90, les célèbres Nanas Benz régnaient en maître sur le commerce togolais, en particulier sur les Wax. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Evolution des tenues vestimentaires, comportements différents des consommateurs et importations d’Asie ont mis fin à l’âge d’or de ces femmes exceptionnelles.

Dolibé Dorothée Tabiou (photo) le regrette et compte bien réhabiliter l’identité culturelle de ces femmes qui ont fait la notoriété du Togo pendant des décennies.

Cette présentatrice de la télévision vient de publier son dernier ouvrage, « Nana Benz, le mythe devenu discret ».

«Pour faire prospérer leur commerce, ces femmes parcouraient le monde à la recherche des meilleurs tissus et elles gagnaient à l’époque énormément d’argent. Mais cette période est malheureusement révolue », explique l’auteur.

« Nana Benz, le mythe devenu discret »

Editions La Rose Bleue

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.