Une Afrique diverse, compétente et mobile

29/05/2018
Une Afrique diverse, compétente et mobile

Les lauréats vendredi à Busan

Au dernier jour de ses Assemblées annuelles qui se déroulaient à Busan (Corée du Sud), la Banque africaine de développement (BAD) a célébré vendredi la Journée de l’Afrique.

Point d’orgue de cette commémoration, la cérémonie de remise de prix aux vainqueurs du concours d’écriture que la Banque a lancé en février dernier, sur le thème L’Afrique de mes rêves. Sur plus de 2 000 candidatures reçues, quatre finalistes se sont distingués par la qualité de leur texte et leur créativité. 

Invités par la BAD, les lauréats ont reçu leur trophée des mains du président de la Banque Akinwumi Adesina.

Les deux grands vainqueurs du concours sont une Zimbabwéenne, Geraldine Mukumbi, pour la catégorie langue anglaise, et un Togolais, Ayi Renaud Dossavi-Alipoeh, pour la langue française.

En deuxième place, viennent deux ressortissants de pays francophones : si elle est née et a grandi à Abidjan, l’Ivoirienne Ramatou Ly, qui poursuit un doctorat aux États-Unis, a préféré s’exprimer en anglais. En langue française, c’est un Burkinabé qui s’est distingué, Cédric Somé, qui travaille aujourd’hui dans les ressources humaines dans un cabinet international au Sénégal. 

Le Togolais Ayi Renaud Dossavi-Alipoeh est diplômé en biologie mais voue son existence à l’écriture, avec à son actif la tenue d’un blog et déjà cinq ouvrages parus.

Des vainqueurs qui incarnent une Afrique diverse, compétente et mobile, souligne la BAD.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Aucune coupure sur le réseau Moov

Tech & Web

Pas de perturbations sur le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile Moov, contrairement à ce qu’ont affirmé les médias.

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.

Fin de la mission de Mashav

Coopération

La session de formation assurée par Mashav, l’Agence de coopération israélienne, s’est achevée jeudi.