Une mélodie qui ne plait pas aux hôteliers

08/11/2013
Une mélodie qui ne plait pas aux hôteliers

Les hôteliers togolais aiment bien diffuser de la musique dans leurs établissement, mais il demeurent réfractaires à l’idée de payer les droits qui reviennent aux artistes.

Vendredi, l’Union togolaise de l’hôtellerie (UTH) s’est vivement opposée aux projets du Bureau togolais du droit d’auteur (BUTODRA) qui prévoit de taxer tous les établissements publics (hôtels, bars, restaurants discothèques, …) qui diffusent de la musique ou des vidéos ; une mesure soutenue par le ministère de la Communication, des Arts et de la Culture.

‘Imposer aux hôtels le paiement d’une taxe au BUTODRA, au moment où le secteur éprouve des difficultés à relever les grands défis qui l’attendent notamment la promotion des structures hôtelières et touristiques, est un coup de poignard dans le dos’, a déclaré Komlan Koussou, l’un des responsables de l’UTH. 

L’organisation dit ne pas refuser à priori l’existence d’une redevance, mais plaide pour une concertation avec le BUTODRA afin de trouver un terrain d’entente. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.