Une mélodie qui ne plait pas aux hôteliers

08/11/2013
Une mélodie qui ne plait pas aux hôteliers

Les hôteliers togolais aiment bien diffuser de la musique dans leurs établissement, mais il demeurent réfractaires à l’idée de payer les droits qui reviennent aux artistes.

Vendredi, l’Union togolaise de l’hôtellerie (UTH) s’est vivement opposée aux projets du Bureau togolais du droit d’auteur (BUTODRA) qui prévoit de taxer tous les établissements publics (hôtels, bars, restaurants discothèques, …) qui diffusent de la musique ou des vidéos ; une mesure soutenue par le ministère de la Communication, des Arts et de la Culture.

‘Imposer aux hôtels le paiement d’une taxe au BUTODRA, au moment où le secteur éprouve des difficultés à relever les grands défis qui l’attendent notamment la promotion des structures hôtelières et touristiques, est un coup de poignard dans le dos’, a déclaré Komlan Koussou, l’un des responsables de l’UTH. 

L’organisation dit ne pas refuser à priori l’existence d’une redevance, mais plaide pour une concertation avec le BUTODRA afin de trouver un terrain d’entente. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Jody Olsen n'est pas une inconnue à Lomé

Coopération

Jody Olsen a été nommé début janvier directrice générale des Peace Corps, les volontaires du Corps de la paix.

Les touristes en quête d'authenticité

Tourisme

L’Agence égyptienne de partenariat pour le développement organise depuis le début de la semaine au Caire un atelier de formation sur l’écotourisme.

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Semences israéliennes pour tomates togolaises

Coopération

Le Togo et Israël renforcement leur coopération dans la recherche agricole. Les tests sur la tomate s'annonce très encourageants.