Votez pour l’élégance

24/07/2013
Votez pour l’élégance

Vous ne trouverez son nom sur aucune liste pour les législatives ; pourtant, Jenny Kakpo (photo) appartient au parti de l’élégance et du raffinement. Cette jeune togolaise, installée depuis 12 ans en France, organisera le 14 septembre prochain dans un grand hôtel de Lomé un défilé de mode pour présenter sa collection ; la deuxième depuis la création de sa marque.

Artiste plasticienne à l’origine, elle s’est reconvertie il y a quelques années dans le stylisme et a ouvert à Paris son atelier et son showroom. Contrairement à d’autres artistes africains, Jenny Kakpo n’a pas la fibre ethnique. Ses collections s’inspirent de traditions diverses où la broderie joue un rôle important. Des robes fabriquées en France et en Italie et vendues à plus de 1.500 euros. Pas à la portée de toutes les bourses.

En organisant un défilé à Lomé, Jenny Kakpo entend revenir à ses origines, à ses valeurs et faire partager ses créations au plus grand nombre.

Des modèles de la collection 2012

« De nombreuses femmes dirigeantes ici au Togo font leur shopping à Paris, Milan ou New York. Elles pourront bientôt trouver ma collection à Lomé à des prix bien plus abordables », explique la styliste.

Pour ce défilé, elle n’a pas lésiné sur les moyens.

10 mannequins professionnels viendront spécialement de Paris et une vingtaine d’autres a été recrutée localement après un casting rigoureux : taille minimum 1,75m, pas évident à trouver dans le pays. Les apprentis top modèles seront formés au mois d’août sur la façon d’évoluer sur un podium.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !