Xavier Darcos : « A Lomé, nous allons mettre le paquet !

05/04/2012
Xavier Darcos : « A Lomé, nous allons mettre le paquet !

«Nous avons décidé de faire beaucoup plus au Togo que ce que nous faisons ailleurs», a indiqué Xavier Darcos,  le président de l’Institut français en visite au Togo depuis mardi. L’ancien ministre de la Coopération et de l’Education justifie, dans un entretien à Republicoftogo.com, le déménagement du Centre culturel français dans de nouveaux locaux. Un investissement de 500 millions de Fcfa pour des locaux entièrement financé par Paris.

Republicoftogo.com : Quel est l’objectif de votre visite au Togo ?

Xavier Darcos : Ma visite s’inscrit dans un contexte global, qu’il faut d’abord  que je rappelle. La République française a créé l’an dernier, un seul et unique organisme qui coordonne la diplomatie culturelle française à l’étranger.

Cette agence, qui dépend du Quai d’Orsay, s’appelle l’Institut Français. L’Institut Français, organise partout dans le monde, l’action culturelle française. Actuellement nous ouvrons dans tous les pays du monde, des Instituts Français sous la même appellation.  

Pour vous donner une idée, au mois de mars, j’ai inauguré en Afrique du Sud, en Inde et dans des pays du Golfe, des Instituts Français. La semaine prochaine je serai en Argentine, ensuite au Japon.

Le Togo est un cas intéressant puisque nous avons décidé de faire beaucoup plus ici que ce que nous ne faisons ailleurs. 

Il y a une longue et très ancienne collaboration entre le Togo et la France, mais nous ne disposions plus à Lomé des équipements adaptés au besoin de l’action culturelle française. C’est pourquoi nous avons décidé de tout réorganiser. 

Nous voulons d’abord changer le management.

Vous avez noté que nous avons un jeune ambassadeur et deux nouveaux directeurs pour l’Institut français.

Republicoftogo.com : S’agissant des locaux qui abritent actuellement l’Institut Français, qu’en est-il ? 

Xavier Darcos : Il faut changer de lieux et ce que nous sommes venus voir ici aujourd’hui, c’est le futur site où nous allons construire le nouvel Institut. Ce site est celui de l’IRD (l’Institut pour la recherche et le développement) et le terrain qui jouxte l’école maternelle française, ce qui va nous permettre d’offrir un ensemble cohérent.

Nous allons restaurer les deux bâtiments pour en faire des édifices modernes. Nous allons aussi construire un nouveau bâtiment qui pourra accueillir une médiathèque et puis dans une deuxième phase, nous créerons un espace élargi avec une cafétéria, un amphithéâtre et un auditorium.

C’est un investissement très important. La France a décidé de mettre le paquet au Togo 

Republicoftogo.com : Combien cela va-t-il coûter ?

Xavier Darcos : C’est un très gros investissement ; près de 800.000 euros. Les travaux vont durer un an. Il va y avoir quelques mois difficiles car nous serons obligés de déménager d’où nous sommes actuellement et les nouveaux bâtiments ne seront pas encore terminés. 

Pour autant, l’activité se poursuivra sous une forme itinérante, ou d’une caravane ; l’activité culturelle continuera avec toute sorte de manifestations.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.