APD : des montants 3 fois supérieurs à ce qui était attendu

27/06/2014
APD : des montants 3 fois supérieurs à ce qui était attendu

Il y a 5 ans, une table ronde des bailleurs de fonds internationaux avait été organisée à Bruxelles pour mobiliser l’aide publique au développement (APD) en faveur du Togo. Les promesses obtenues avaient atteint 600 milliards de Fcfa. Un élan de générosité pour relancer une économie pénalisée par 15 ans de sanctions.

Les dons effectifs ont été trois fois supérieurs à ce qui était attendu, a indiqué vendredi le ministre de la Planification, Djossou Sémodji.

‘L’aide publique au développement a augmenté d’environ 79% de 2008 à 2012. Résultat parmi d’autres, la réduction du service de la dette de plus de 97%’, a-t-il précisé.

Selon le ministre, la plupart des partenaires ont respecté leurs engagements pris il y a 5 ans en alignant leur financement sur les priorités du gouvernement dans la réhabilitation et la construction des infrastructures essentielles et en soutenant les secteurs prioritaires comme la santé, l’éducation, l’agriculture.

L’objectif du Togo est double aujourd’hui : mobiliser davantage les ressources internes et cibler plus précisément les secteurs où l’APD doit se concentrer.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.