CIPD : anticiper l’avenir

07/05/2014
CIPD : anticiper l’avenir

Vingt ans après l’engagement pris au Caire, lors de la Conférence internationale sur la population et le développement (CIPD), les différents partenaires engagés dans le mieux-être des populations sont à pied d’œuvre pour évaluer le chemin parcouru et préparer l’avenir.

Le gouvernement et le Système des Nations Unies (SNU) au Togo ont lancé fin mars l’’Agenda de la CIPD au-delà de 2014’, véritable feuille de route du développement.

Conformément au rapport national présenté par le Togo à la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), le pays a réalisé des progrès significatifs en matière de population, de croissance économique et de développement durable, de croissance démographique, d’égalité des sexes, d’équité et d’autonomisation de la femme.

La population togolaise enregistre une croissance annuelle de 2,48%. L’indice de pauvreté était estimé à 58,7% en 2011, dernier chiffre disponible, contre 61,7% en 2006, avec une croissance économique qui se situe à 4,9%.

Pour permettre au Togo d’atteindre les objectifs fixés par la ‘Déclaration d’Addis-Abeba sur la population et le développement en Afrique après 2014’, qui fixe le programme d’action détaillé, le Fonds des Nations Unies pour la Population au Togo (UNFPA) s’est engagé à travailler avec les autorités pour élaborer un agenda post-2014. D’autant que les défis à relever restent encore nombreux.

Informations complémentaires

Déclaration d'Addis Abeba.pdf 142,51 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !