Caprices de la météo : Lomé achève sa protection

26/01/2016
Caprices de la météo : Lomé achève sa protection

Lomé a moins à craindre des inondations

Le programme PURISE (Projet d’urgence de réhabilitation des infrastructures et des services électriques) est financé depuis près de 6 ans ans, à hauteur de 55 millions de dollars, par la Banque mondiale (BM) et le Fonds mondial pour l’Environnement.

Il a permis la construction de bassins de rétention, d’ouvrages de drainage des eaux de pluies dans les quartiers de la capitale exposés aux inondations et la réhabilitation de certaines avenues.

Des progrès considérables ont été réalisés, mais d’autres restent à faire. Raison pour laquelle le gouvernement a demandé à la Banque mondiale de proroger ce programme pendant au moins 6 mois. 

Les responsables de la BM ont accepté la demande au terme d’une visite effectué à Lomé en début de semaine par une délégation de la Banque.

Le directeur technique du développement et réduction des risques et catastrophes à la BM, Idrissa Dia, a indiqué que ce délai supplémentaire allait permettre d’achever la construction de châteaux d’eau, de bassins collecteurs et de postes de transformation.

Le PURISE concerne une vingtaine de quartiers de la capitale. La phase 2 du projet est en discussion actuellement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.