De l'utilité du PUDC

19/06/2017
De l'utilité du PUDC

Kossi Assimaïdou

Le PUDC (Programme d’urgence de développement communautaire) constitue l’un des volets phares de la Stratégie pour la croissance accélérée et l’emploi (SCAPE).  Cette initiative gouvernementale bénéficie de l’appui technique du PNUD.

Budgétisé à hauteur de 155 milliards de Fcfa (environ 258 millions de dollars) pour une période de 3 ans, le PUDC ambitionne d’améliorer l’offre des services sociaux de base et d’impliquer les populations dans le développement économique et social de leur localité. Lors des questions orales lundi à l’Assemblée, le ministre de la Planification, Kossi Assimaïdou, a détaillé les projets engagés depuis la mise en œuvre du programme il y a un an.

La liste est longue. On peut citer notamment la construction ou la réhabilitation de plus de 400 km de pistes rurales (et bientôt 1000 km) et de ponts,  l’aménagement de 229 salles de classe, l’installation de 10.000 lampadaires et le prochain lancement de 10 cliniques mobiles.

Interrogé sur le rôle du PNUD dans ce programme, M. Assimaïdou a précisé que l’engagement de l’agence onusienne était dictée par la volonté du gouvernement de s’appuyer sur l’expérience de cet organisme en matière de développement, surtout en situation d’urgence pour atteindre les objectifs fixés’.

Le PUDC ainsi que les autres initiatives gouvernementales devraient favoriser à court terme l’amélioration des conditions de vie de la population.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.