Embrapa : mission technique togolaise bientôt au Brésil

20/02/2015
Embrapa : mission technique togolaise bientôt au Brésil

Robert Dussey et les responsables d'Embrapa vendredi à Brasilia

Actuellement à Brasilia dans le cadre d’une visite officielle, Robert Dussey, le ministre togolais des Affaires étrangères, a été reçu vendredi par les dirigeants du Centre de recherche brésilien sur l’agriculture (Embrapa). Un pôle de recherche et d’innovation dépendant du ministère de l’Agriculture.

Depuis sa création en 1973, Embrapa tente de développer un modèle d’agriculture tropicale permettant d’augmenter la production de manière significative.

Le Togo a un climat similaire à certaines régions du Brésil. C’est pourquoi,  les résultats obtenus par les experts de l’Embrapa et leur expertise peuvent être très utiles.

Durant la rencontre, les deux délégations ont passé en revue les accords conclus entre cette institution et le ministère togolais de l’Agriculture, notamment via l’ITRA. 

M. Dussey s'est déclaré prêt à explorer les voies et moyens de renforcer la coopération entre les deux pays dans le domaine prioritaire de l’agriculture. Il a notamment proposé la création au Togo de centres de mécanisation agricoles avec des machines importées du Brésil ainsi que la formation de chercheurs et techniciens agricoles togolais.

Une mission technique togolaise se rendra bientôt à Brasilia pour définir les orientations de la coopération dans ce domaine.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.