Emploi : une problématique complexe

22/12/2016
Emploi : une problématique complexe

Les nouvelles entreprises créeront de l'emploi et pas l'inverse

Le 6ème rapport national sur le développement humain a été présenté mercredi aux acteurs socio-économiques.

Le document identifie plusieurs pistes susceptibles de contribuer à la création de richesse et d’emploi par la relance du secteur industriel et artisanal. 

La réduction de la pauvreté ne se résume pas à la seule problématique de la création d’emplois, souligne toutefois l’étude. Il faut  en priorité développer un réseau d’entreprises viables, notamment dans le secteur agricole et dans celui de la transformation.

Les cultures vivrières (maïs, sorgho, mil, riz, igname, manioc, patate douce et taro) ainsi que les fruits comme la mangue, l’ananas, la papaye, la banane, peuvent faire l’objet de transformation accrue.

Le rapport recommande à ce titre la promotion des entreprises de transformation en zone rurale et urbaine, la consolidation et la stabilisation des emplois ruraux, l’amélioration de la coordination des politiques de développement à travers la création de pôles de compétitivité, le renforcement de l’interaction entre l’agriculture et le commerce, la poursuite de la politique de promotion des investissements et enfin l’amélioration du climat des affaires.

Le gouvernement compte traduire ces recommandations dans le prochain plan national de développement.

Informations complémentaires

RAPPORT.pdf 5,79 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.