Helen Clark : 'Le développement ne doit laisser personne de côté'

30/03/2017
Helen Clark : 'Le développement ne doit laisser personne de côté'

Helen Clark

Helen Clark, la patronne du PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement) a achevé jeudi une visite de 48h au Togo. L’un de ses derniers déplacements à l’étranger avant de quitter son poste le 19 avril prochain au terme de deux mandats.

Mme Clark a tenu à se rendre à Lomé pour encourager les efforts menés par le gouvernement en faveur du développement. Plusieurs initiatives sont directement soutenues par le PNUD.

Republicoftogo.com : Votre déplacement à Lomé montre l’intérêt de l’organisation que vous dirigez pour ce qui se fait ici 

Helen Clark : Effectivement.  Le Togo a démontré son engagement à lutter contre la pauvreté grâce à des actions fortes. La stratégie mise en œuvre colle très exactement aux Objectifs de développement durable (ODD) Qu’il s’agisse du combat pour le développement, de la promotion de l’éducation, du rôle des femmes ou de la santé. C’est remarquable et très apprécié par les Nations Unies.

Republicoftogo.com : Votre organisation est donc toujours engagée à soutenir le Togo ?

Helen Clark : Evidemment ! Lors des crises qu’à connu le Togo, le partenariat avait souffert, mais nous avons aujourd’hui ouvert un nouveau chapitre. Les partenaires techniques et financiers sont revenus. Ce que je dois souligner cependant, c’est qu'il sera difficile dans le futur de continuer à mobiliser autant de moyens financiers. Il faut donc imaginer d’autres voies, d'autres solutiions comme la coopération sud-sud, ou le partenariat public-privé.

Republicoftogo.com : Qu’avez-vous dit au président togolais lors de votre rencontre ?

Helen Clark : Le chef de l’Etat soutient soutient le travail du PNUD et ce que nous faisons au Togo.

L’organisation travaille dans une variété de domaines que nous avons évoqué comme la gouvernance, la décentralisation, la réduction de la pauvreté et le programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Le principe est que le développement ne doit laisser personne de côté. Et cela passe par la construction de pistes rurales, d’écoles, de dispensaires.

Nous avons également abordé la question du changement climatique. Le Togo est directement concerné. Nous allons travailler ensemble pour voir comment le pays pourrait bénéficier du Fonds vert pour le climat.

Enfin, nous avons discuté des réformes constitutionnelles, institutionnelles, économiques et politiques. Nous espérons pouvoir accompagner le Togo dans ces différentes étapes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Retour sur la pelouse le 18 novembre

Sport

Les championnats de D1 et de D2 débuteront finalement le 18 novembre, a annoncé la FTF.

Elargir l'accès des TIC à l'ensemble de la population

Tech & Web

Le conseil des ministres a adopté vendredi un décret relatif à la déclaration de politique du secteur de l’économie numérique.

Bonjour Docteur

Santé

Docmava, nouveau site togolais, a pour objectif d’améliorer le quotidien des professionnels de santé et des patients.

Juste récompense

Culture

Lidi Bessi-Kama, médecin militaire et du sport a été récompensée par l’association des femmes leaders mondiales de Monaco.