Investissements intelligents

13/02/2018
Investissements intelligents

Le siège de la Commission européenne à Bruxelles

Cristina Martins-Barreira, la représentante de l’UE au Togo, a présenté lundi le Plan d'investissement extérieur (PIE) de l'Union européenne.

Ce projet vise à encourager l'investissement dans les pays partenaires du voisinage de l'UE et surtout de l'Afrique. 

Lancé lors du récent sommet Union européenne-Union Africaine à Abidjan, il a pour objectif d’accompagner la création d’emplois et la croissance durable et inclusive.

Pour cela, il est prévu la mobilisation des investissements, l'intensification de l’assistance technique, le soutien des réformes économiques et structurelles en vue de l'amélioration du climat des affaires.

‘Le PIE est adapté aux besoins spécifiques des pays partenaires. Il fera  appel à des investisseurs privés, lorsque des propositions commerciales viables répondent à des besoins sociaux.  Egalement lorsqu’une quantité limitée de fonds publics peut attirer des fonds privés’, a indiqué Mme Martins-Barreira.

 Avec une amélioration du climat des affaires au Togo ces dernières années, la représentante de l’UE a souhaité que l'ensemble des acteurs s'impliquent pour une mise en œuvre réussie du PIE.

 ‘Le PIE est une véritable opportunité pour le Togo. L'UE apporte d'importantes ressources financières pour accompagner les efforts de développement du pays et il faut que l'ensemble des acteurs s'impliquent véritablement pour que l'économie du Togo soit positivement impactée notamment en matière de création d'emplois", a souligné de son côté Antonio Capone, chef de la section Infrastructures et Environnement à la Délégation de l'UE à Lomé.

 Pour Eric Galley, l’un des responsables de la Cellule climat des affaires du Togo mis en place par le gouvernement, il faut maintenant que les opérateurs togolais présentent des projets solides afin de bénéficier des avantages du PIE.

Le programme européen cible en priorité les secteurs socioéconomiques, en particulier celui des infrastructures et sera appelé à apporter aux microentreprises et aux PME des financements qui mettront particulièrement l’accent sur la création d’emplois décents.

Le PIE est bâti sur le modèle qui a très largement fait ses preuves dans l’UE, celui du ‘plan Juncker’.

La contribution de l’UE au PIE de 4,1 milliards d’euros permettra de mobiliser, d’ici à 2020, jusqu’à 44 milliards d’euros d’investissements qui ne pourraient autrement voir le jour.

En 2016, l’UE et ses Etats membres ont alloué 75,5 milliards d’euros d’aide, soit près de 60 % de l’aide mondiale. 

L’assistance traditionnelle sous la forme de dons demeure essentielle, mais elle sera complétée par d’autres outils et sources de financement.

Des investissements intelligents et durables peuvent contribuer à créer des emplois et à stimuler la croissance économique pour tous, tout en renforçant la stabilité des pays touchés par des conflits.

Informations complémentaires

Guide pratique .pdf 3,60 MB

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca fait mal !

Sport

Ecrasée par le Sénégal (6-0), jeudi, l’équipe féminine des Eperviers a vécu encore pire samedi.

Deux matchs avancés samedi

Sport

En match avancé samedi à Lomé As Togo-Port a battu Maranatha par 1 but contre 0. De son côté, Sémassi s’est imposée face à Asko (2-1).

Inauguration d'une usine pharmaceutique

Santé

Faure Gnassingbé a inauguré vendredi une usine pharmaceutique à Avéta (25km de Lomé). 

Dégringolade

Sport

Un classement qui ne va pas faire plaisir aux dirigeants de la Fédération togolaise de football.