L’urgence n’attend pas

30/11/2016
L’urgence n’attend pas

Khardiata Lo N’Diaye

Deux conventions de partenariat ont été signées entre le PNUD et les pouvoirs publics dans le cadre de la mise en œuvre du PUDC, le Programme d’urgence de développement communautaire.

Le PUDC cible principalement les populations pauvres vivant dans les zones peu ou mal desservies par les interventions de l’Etat, avec pour objectif d’accélérer significativement leur accès aux infrastructures, équipements et services sociaux et économiques de base. 

La convention d’aide-partenariat scelle la collaboration entre l’équipe de pilotage du programme (PNUD) et les autorités.

Après avoir lancé il y a quelques jours la construction de plus de 400 km de pistes rurales, le gouvernement s’apprête à réaliser une série d’équipements publics (marchés, maisons des jeunes, forages, alimentation photovoltaïque, latrines, assainissement…) dans 22 localités situées dans plusieurs préfectures (Golfe, Oti, Est-Mono, Dankpen, Sotouboua, Blitta, Haho et Kozah).

Les travaux d’un montant de 2,1 milliards de Fcfa seront achevés dans un an.

‘Le développement n’attend pas, la demande sociale n’attend pas. Il est temps d’intensifier les efforts pour améliorer les conditions de vie de la population’, a déclaré Khardiata Lo N’Diaye, la représentante du PNUD au Togo.

C’est l’Agence  nationale d’appui au développement à la base (ANADEB) qui est chargée de la réalisation de ce projet.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours. 

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.