La KfW prudente sur le projet d’Adjarala

17/02/2015
La KfW prudente sur le projet d’Adjarala

La Chine à la rescousse ?

La banque de coopération allemande KfW va financer l’extension du réseau de transport d’électricité au Togo et la réhabilitation du barrage hydroélectrique de Nangbéto. En revanche, indique mardi la lettre confidentielle ‘Africa Energy’, KfW est beaucoup plus réservé sur le financement du barrage d’Adjarala sur la rivière Mono à la frontière entre le Togo et le Bénin. Le coût global est estimé à 435 millions de dollars.

L’ouvrage permettrait d’augmenter les capacités de production en énergie du Togo et du Bénin.

Le projet, initié en 1988, prévoit la construction d’une centrale de 3 blocs (3 X 49 MW) soit 147 MW.

L’Exim Bank of China pourrait en partie financer sa construction.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.