La KfW prudente sur le projet d’Adjarala

17/02/2015
La KfW prudente sur le projet d’Adjarala

La Chine à la rescousse ?

La banque de coopération allemande KfW va financer l’extension du réseau de transport d’électricité au Togo et la réhabilitation du barrage hydroélectrique de Nangbéto. En revanche, indique mardi la lettre confidentielle ‘Africa Energy’, KfW est beaucoup plus réservé sur le financement du barrage d’Adjarala sur la rivière Mono à la frontière entre le Togo et le Bénin. Le coût global est estimé à 435 millions de dollars.

L’ouvrage permettrait d’augmenter les capacités de production en énergie du Togo et du Bénin.

Le projet, initié en 1988, prévoit la construction d’une centrale de 3 blocs (3 X 49 MW) soit 147 MW.

L’Exim Bank of China pourrait en partie financer sa construction.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.