Le gouvernement accompagne les IMF sur le terrain

08/05/2014
Le gouvernement accompagne les IMF sur le terrain

Deux millions de bénéficiaires à terme

Le Fonds national de la finance inclusive (FNFI) a remis jeudi des équipements informatiques, des véhicules et des motos aux institutions de micro finance, partenaires dans le cadre de la mise en œuvre du produit ‘Accès des pauvres aux services financiers’ (APSEF). 

La cérémonie s’est déroulée au siège du FNFI en présence de la ministre du Développement à la base, Victoire Tomégah Dogbé et du directeur par intérim du Fonds, Prosper Houenou.

La dotation, d’une valeur de 245 millions de Fcfa, est composée de 65 ordinateurs portables, de 4 4X4 et de 63 motos. Les bénéficiaires sont 18* institutions de micro-finance (IMF).

‘L’appui institutionnel logistique que nous matérialisons aujourd’hui est destiné à permettre aux IMF de mener convenablement leur mission d’octroi de microcrédit APSEF, d’assurer en amont la formation des potentiels bénéficiaires et de faire le suivi des opérations de micro crédit. On ne peut pas prétendre faire du crédit aux plus pauvres sans créer les conditions qui permettent aux IMF d’aller vers les bénéficiaires, que ce soit pour les sensibiliser à la gestion du crédit ou pour des opérations de recouvrement’, a indiqué Mme Tomégah-Dogbé.

Régler la question de l'exclusion financière

L’APSEF est le tout premier proposé par le FNFI. Il est destiné à régler la question de l’exclusion financière en assurant l’accès à des services financiers de base pérennes et viables, qu’il s’agisse de petite épargne, de microcrédit ou micro-assurance aux populations vulnérables pour leurs activités génératrices de revenus. 

D’un montant individuel maximum de 30.000 F CFA à un taux d’intérêt unique et uniforme de 5% l’an, ce crédit devrait profiter aux groupes solidaires sans caution matérielle ou financière. Seule la caution solidaire des membres du groupe – composé de 4 à 6 personnes -- est exigée. Une partie des intérêts est reversée au bénéficiaire sous forme d’épargne ‘stratégique’ de 3% lorsque le remboursement du crédit est achevé sans retard.

L’objectif est de toucher 300.000 personnes avant la fin de cette année par l’intermédiaire des prestataires de services financiers, notamment les institutions de micro finance partenaires du FNFI. Au total, 2 millions de Togolais démunis devraient bénéficier des produits proposés par le Fonds.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.

Promotion de la culture Tem

Culture

Le festival international des musiques et danses traditionnelles TEM Festekpe aura lieu 9 au 11 décembre  à Sokodé.