Les PPP appliqués à la formation

01/12/2016
Les PPP appliqués à la formation

Pistes à explorer

Les  partenaires techniques et financiers du Togo, dont le chef de file, est la Banque africaine de développement (BAD), les dirigeants d’entreprise et les représentants du gouvernement planchent depuis jeudi sur la meilleure stratégie à mettre en œuvre pour un partenariat public-privé (PPP) dans le domaine de la formation professionnelle et l’apprentissage.

‘Le système d’enseignement technique et de formation professionnelle doit former des spécialistes confirmés, des gens qu’il faut à la place qu’il faut dans le maillon de la chaine du développement national. Ensemble nous devons identifier les nouveaux métiers, les secteurs porteurs, réfléchir  à des mécanismes adaptés de formation alternée’, a expliqué Georges Aïdam, le ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, à l’ouverture des travaux.

Les PPP sont encore peu présents dans le secteur de l’enseignement et de la formation. A cela une raison, la difficulté de parvenir à la rentabilité même avec une délégation de services accordée par l’Etat pour 10 ou 20 ans.

L’idée d’un enseignement géré par le privé fait cependant son chemin, y compris pour certaines universités publiques.

La formule permet à l’Etat de réaliser des économies tout en proposant des formations de meilleure qualité et adaptés aux réalités du marché du travail.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.