PNPER : les pouvoirs publics rectifient le tir

15/10/2017
PNPER : les pouvoirs publics rectifient le tir

Bilan plutôt positif

En 4 mois, les indicateurs du projet national de promotion de l’entrepreneuriat rural (PNPER) ont nettement évolué, a indiqué dimanche la mission de suivi-évaluation du FIDA (Fonds international de développement agricole).

Le PNPR  entend contribuer au développement de l’entrepreneuriat rural, créateur d’emplois rémunérateurs et durables en faveur des jeunes.

Trois ans après son lancement, les résultats avaient été jugés peu satisfaisants par les experts du FIDA en juillet dernier. 

Pour mettre fin aux dysfonctionnements, l’Agence onusienne avait formulé un certain nombre de recommandations. Parmi lesquelles l’assainissement de la gestion financière, le recrutement d’experts externes capables d’assister les micros et petites entreprises rurales.

Plus généralement, le FIDA avait recommandé de procéder à un recadrage en profondeur et au redimensionnement du projet pour permettre l’atteinte des objectifs initiaux.

La nouvelle mission a noté de gros progrès. ‘Toutes les composantes du projet ont connu une évolution significative’, ont indiqué les membres de la délégation.

Ils ont cité l’appui à l’installation des primo entrepreneurs, le renforcement des capacités des micros et petites entreprises rurales et le renforcement des capacités des prestataires de services.

L’objectif de créer 1.800 micro et petites entreprises rurales sera atteint, assurent les pouvoirs publics qui ont également annoncé la mise en place d’un fonds de garantie de 500 millions de Fcfa pour accompagner les petites entreprises rurales.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.

Fin de la mission de Mashav

Coopération

La session de formation assurée par Mashav, l’Agence de coopération israélienne, s’est achevée jeudi.

La CAF demande à la Fédération togolaise de sortir son chéquier

Sport

Actuellement en pleine rénovation, le grand stade de Kégué à Lomé est indisponible pour de longs mois.