Rapport du PNUD : pérenniser les acquis

09/12/2014
Rapport du PNUD : pérenniser les acquis

Djossou Mawussi Semodji,

Rendu public par le PNUD en juillet 2014, le rapport mondial sur le développement humain a été commenté mardi par les responsables togolais et la représentante de l’agence onusienne au Togo.

Le pays se situe au 166 rang. C’est mieux que le Mozambique, le Burundi, la Côte d’Ivoire ou le Burkina Faso, mais c’est évident que Lomé peut mieux faire.

‘Les résultats affichés sont honorables cependant, pas question de s’endormir sur ses lauriers. Beaucoup d’efforts restent encore à faire mais nous sommes déjà dans le sillage de solutions pour la résilience’, a déclaré Djossou Mawussi Semodji, le ministre de la Planification.

Le rapport note qu’au-delà des progrès enregistrés dans les domaines de la santé et de l’éducation, le Togo fait partie des pays qui ont maintenu une croissance progressive tout en investissant dans les domaines essentiels du développement.

Khardiata Lo Ndiaye, la représentante-résidente du PNUD au Togo a souligné les progrès accomplis par le pays tout en rappelant que la progression n’était pas une fin en soi mais qu’il fallait viser la pérennisation des acquis.

Informations complémentaires

RAPPORT 2014.pdf 16,73 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.