Accélérateur de croissance

07/12/2012
Accélérateur de croissance

L’apport de la Diaspora est significatif. Il représente 9,7% du PIB, selon les estimations fournies par la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). L’injection de capitaux dans l’économie représente 2 à 4 fois les investissements directs étrangers au Togo.

Outre les fonds envoyés aux familles, les investissements se concentrent essentiellement dans l’immobilier. En revanche, le secteur commercial et industriel semble peu prisé par les Togolais de l’extérieur.

Le gouvernement est convaincu que le potentiel de croissance lié aux transferts financiers de la Diaspora peut être mis à profit dans les BTP, l’agriculture, les technologies ou le tourisme.

Pour conforter la contribution des Togolais de l’étranger au développement, un Haut Conseil des Togolais de l’extérieur et  une Agence des Togolais de l’extérieur seront bientôt créés.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Etats-Unis financent la construction d'un dispensaire

Santé

La première pierre du nouveau dispensaire d’Amoutiévé a été posée mardi par l'ambassadeur américain au Togo. Coût du projet : 300 millions de Fcfa.

Fin de la visite du Premier ministre burkinabé à Pya

Diplomatie

Le président Faure Gnassingbé a reçu mardi à Pya (Nord du Togo) le lieutenant-colonel Isaac Zida, Premier ministre de la transition au Burkina-Faso.

Médecine bénévole

Santé

L’ONG Chaîne de l’Espoir vient d’achever une nouvelle mission médico-chirurgicale pédiatrique dans la Préfecture de Haho.

Burundi : la délicate mission d’Edem Kodjo

Diplomatie

L’ancien Premier ministre togolais Edem Kodjo a été désigné par l’Union africaine en qualité de médiateur dans la crise politique qui secoue le Burundi.