Bouniyaminou Gbadamassi vise un MBA

10/03/2009
Bouniyaminou Gbadamassi vise un MBA

Bouniyaminou Gbadamassi, un étudiant originaire du Togo, vient d'être distingué par le « Kaplan Leadership Program ». Distinction qui va lui permettre de poursuivre ses études supérieures aux Etats-Unis. Kaplan, filiale de la Washington Post Company, est le premier centre de préparation aux examens pour les particuliers, les écoles et les entreprises. Fondé en 1938 et avec 250 centres à travers le monde, Kaplan a déjà préparé plus de 3 millions d'étudiants aux examens standardisés américains comme le GMAT, TOEFL, SAT, TOEIC, GRE, LSAT, USMLE et NCLEX.

Gbadamassi étudie actuellement l'économie et le business au Bronx Community College (New York). Il veut compléter sa licence par un MBA dans une grande université. La bourse offerte par « Kaplan Leadership Program » va lui en donner l'opportunité par un appui financier (une année d'études coûte environ 50.000 dollars) et une préparation aux examens d'entrée. 

A la fin de ses études, Bouniyaminou Gbadamassi compte monter une société commerciale à vocation internationale et aider les immigrants africains aux Etats-Unis à obtenir leurs diplômes dans les universités US.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.