Kwami Koto, journaliste togolais devenu Caporal de l’armée US

03/10/2011
Kwami Koto, journaliste togolais devenu Caporal de l’armée US

Il avait fui le Togo il y a dix ans avec sa famille pour échapper aux violations des droits de l’homme; direction les Etats-Unis. Parcours classique: obtention du statut de réfugié politique, puis de la nationalité américaine.

Kwami Koto (photo) fait partie de ces nombreux Togolais qui ont quitté leur pays d’origine dans les années 90 et au début des années 2000 pour des raisons politiques, mais parfois aussi pour des motivations purement économiques.

Kwami Koto s’installe à Denton au Texas où il trouve un job dans une société de marketing tout en poursuivant en parallèle  des études de journalisme, son métier d’origine.

Plus original, en 2007, il décide de rejoindre l’armée américaine en qualité de réserviste pour manifester sa fierté à l’égard du pays qui l’a accueilli.

Depuis, le Togolais, qui a le grade de caporal, mène des missions pour le compte de l’US Africa Command. Il est actuellement chargé de développer les contacts avec les autorités locales et villageoises, les chefs traditionnels et les dirigeants gouvernementaux dans les pays de la Corne de l’Afrique.

Kwami Kotone ne craint plus évidemment de revenir au Togo, qui a profondément changé depuis 2005; il lui faudra juste trouver un peu de temps entre ses activités professionnelles aux Etats-Unis et son  engagement dans l’armée.

Lire le récit complet (en Anglais)

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.