La tête dans les étoiles

06/03/2012
La tête dans les étoiles

Jean-Luc Anoklase Ayitou (photo), un étudiant Togolais en Doctorat à l’Université du Dakota du Nord (NDSU) a été sélectionné par la NASA pour effectuer un stage de recherche au Goddard Space Flight Center (GSFC). 

Il travaille sur des questions complexes concernant l’existence possible de vie sur d’autres planètes.

Le stage est financé par l’université et le centre d’études de la NASA.

M. Ayitou est plus particulièrement spécialisé en synthèse organique, photochimie, photophysique et chimie analytique.

Cet étudiant togolais a déjà reçu plusieurs bourses prestigieuses, dont le NSF Graduate Research Fellowship (Fondation Nationale pour la Science),  une bourse du partenariat United Negro College Fund & Merck et le prix Lendon N. Pridgen 2011 de l’Organisation nationale pour l’avancement professionnel des chimistes et ingénieurs chimistes afro-américains (NOBCChE). Il est enfin le bénéficiaire d’une bourse octroyé par le laboratoire GlaxoSmithKline.

Jean-Luc Anoklase Ayitou a effectué ses études au Togo jusqu’en année de licence à l’Université de Lomé (UL) avant de partir pour les Etats-Unis en 2005.

Le site du Goddard Space Flight Center

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Business angels au chevet des start-up togolaises

Tech & Web

Belle opportunité pour les startups togolaises en quête de financement. Une plateforme leur permet de rechercher des investisseurs.

Premier album pour Valentine Alvares

Culture

Après une multitude de singles, la chanteuse togolaise Valentine Alvares sort son premier album. Elle met le cap à l'international.

Les adieux de Gakpé aux Eperviers

Sport

Serge Gakpé a annoncé jeudi qu'il prenait sa retraite internationale. Le Togolais évolue actuellement au Chievo de Vérone.

CAN 2017 : près d'un milliard a été levé

Sport

Le comité de mobilisation des fonds pour la participation des Eperviers à la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017) a publié mercredi ses comptes.