Les élèves du Kentucky apprennent à mieux connaître le Togo

08/02/2014
Les élèves du Kentucky apprennent à mieux connaître le Togo

Mieux faire connaître l’histoire du Togo auprès des petits américains, c’est l’ambition de Adolph Dagan (photo), professeur au Lycée de Fort Campbell dans le Kentucky (Etats-Unis). Pas évident dans un pays où une bonne partie de la jeunesse ne sait même pas  où situer l’Europe sur une carte ; que dire alors des pays d’Afrique.

Mais pour ce natif de Daganhoé dans la préfecture du Moyen-Mono, pas question de baisser les bras. Par sa culture, par ses traditions, par sa musique ou ses artistes, le Togo peut séduire.

Et Adolph Dagan peut en témoigner, l’intérêt se développe à tel point qu’il envisage d’organiser un voyage scolaire d’une semaine à Lomé en fin d’année.

Diplômé de l’Université du Bénin (aujourd’hui UL), M. Dagan a immigré aux Etats-Unis il y a 10 ans. Après une carrière militaire, il a poursuivi ses études à l’Université militaire américaine (AMU) où il a décroché un Bachelor en relations internationales sur le maintien de la paix. Il poursuit actuellement son Master en éducation à  l’Université d’Etat Austin Peay  (Austin Peay State University) dans le Tennessee. 

Adolph Dagan dirige également une ONG qui construit des écoles dans les villages togolais.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.