Une migration régulière et sécurisée

15/01/2016
Une migration régulière et sécurisée

Les Togolais sont à l'abri de la crise migratoire

Une dernière conférence a lieu jeudi à Lomé dans le cadre de la Semaine de la Diaspora. Elle a pour thème la migration régulière et sécurisée. Il y sera question des politiques migratoires et du droit des migrants.

Les Togolais qui choisissent de s’installer en Europe le font en général de manière légale. Rien à voir avec les Soudanais ou les Erythréens entassés sur des embarcations de fortune pour rejoindre l’Italie depuis les côtes libyennes.

On estime à quelques dizaines de milliers le nombre de Togolais vivant en France, en Allemagne, en Suisse, en Suède ou en Belgique.

La plupart y sont installés depuis de longues années à une époque ou l’obtention de cartes de résidence était beaucoup plus aisée.

L’objectif de la conférence est d’expliquer que tenter sa chance est toujours possible à condition que le départ respecte les règles du pays d’origine et du pays d’accueil.

C’est la démarche assumée du ministère des Affaires étrangères, organisateur de cette Semaine de la Diaspora.

Sa vocation n’est pas d’inciter les Togolais au départ, mais au contraire de les convaincre de rester et d’encourager ceux installés à l’étranger de s’investir dans le développement de leur pays natal. Par forcément en y revenant, mais en y investissant.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.