309 militaires togolais décorés de la médaille de l'Onu

13/10/2010
309 militaires togolais décorés de la médaille de l'Onu

Trois cent neuf militaires du 13e contingent togolais (TOGOBATT) de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI), ont été décorés de la médaille des Nations Unies, mercredi à Abidjan, au cours d'une cérémonie de prise d'armes.
Le commandant en second des Forces de l'ONUCI, le général Benjamin Freeman Kusi, présidant la cérémonie, a rappelé que la médaille des Nations Unies consacrait la reconnaissance de la contribution utile et active des soldats à la réalisation de l'objectif de la mission de l'ONU sur le théâtre des opérations de maintien de paix.
Le numéro 2 de la Force de l'ONUCI a fait aussi remarquer que la mission avait « atteint la phase cruciale du processus global de sortie de crise avec la date des élections fixée au 31 octobre 2010 et la certification de la liste électorale définitive ».
Il a ajouté que cela imposait des défis majeurs aux soldats de l'ONUCI et les a exhortés à continuer d'afficher leurs qualités professionnelles ainsi que leur bonne conduite. Il n'a pas manqué d'apprécier l'engagement exceptionnel du Togo au service de la paix avec le renforcement de la force de l'ONUCI par 200 soldats supplémentaires en provenance de ce pays.
Le Commandant du contingent togolais, le lieutenant-colonel Houzou Kodjo, après avoir fait l'historique de la contribution de son pays à plusieurs opérations de maintien de la paix au sein de l'Organisation de l'unité africaine (OUA), de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), de l'Union africaine (UA) et de l'ONU sur le continent, a rassuré de la totale et entière disponibilité de ses troupes à jouer un rôle de premier plan dans cette phase décisive en vue d'un heureux aboutissement du processus électoral.
Selon lui, la fin de cette étape devrait symboliser une double victoire : celle des Ivoiriens mais aussi celle de l'ONUCI et de la communauté Internationale.
Présent en Côte d'Ivoire depuis 2002, le contingent togolais en plus de contribuer au retour de la paix, s'investit dans l'humanitaire, en fournissant des soins médicaux gratuits aux populations et assure la sécurité des personnalités ivoiriennes et des civils ainsi que le transport de matériels. Les casques bleus togolais qui mènent des patrouilles quotidiennes en vue d'assurer la sécurité dans leur zone de déploiement, ont aussi entrepris la réhabilitation de plusieurs infrastructures publiques.
Plusieurs autorités administratives, coutumières, religieuses et militaires, le Consul du Togo en République de Côte d'Ivoire ainsi que des représentants de la population locale, ont marqué de leur présence la cérémonie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.

Inimaginable

Faits divers

Trois trafiquants togolais d’organes humains ont été arrêtés et présentés mardi à la presse. Ils avaient kidnappé un jeune de 14 ans.

Akakpo prend du champ

Sport

Le vice-capitaine des Eperviers et défenseur Serges Akakpo a décidé de mettre fin à sa carrière internationale après 9 ans de bons et loyaux services.

Bien mieux que beaucoup de médicaments

Santé

Surpoids, faiblesse sexuelle, asthénie, difficultés respiratoires. La solution à ces maux se trouve peut-être dans les boissons naturelles.