8.700 soldats pour anéantir les islamistes

07/02/2015
8.700 soldats pour anéantir les islamistes

Les islamistes menacent le Nigeria, le Cameroun, le Niger et le Tchad

Fin janvier à Accra, les présidents du Togo et du Ghana avaient plaidé en faveur de la création d’une force militaire inter-régionale, Cédéao-Ceeac afin de lutter contre les islamistes de Boko Haram. Une proposition avalisée lors du récent sommet de l’Union africaine.

Cinq pays africains formeront la force multinationale, selon le communiqué final samedi de la réunion des experts à Yaoundé sur les modalités de mise en place de la force.

Les représentants du Bénin, du Cameroun, du Niger, du Nigeria et du Tchad ont fait des annonces de contributions qui ont totalisé 8.700 personnels militaires, de police et civils, selon le texte. 

Un groupe restreint travaillera dans les jours qui viennent sur les détails de l'apport de chaque Etat et élaborera le budget initial de la Force.

Le concept d'opération de la Force sera ensuite transmis au Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine pour approbation et transmission au Conseil de sécurité des Nations Unies, précise le texte. 

Les experts ont également élaboré les documents définissant les contours de la force africaine et ses missions qui sont notamment de créer une environnement sûr et sécurisé dans les régions affectées par les activités de Boko Haram et d'autres groupes terroristes. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.