A Addis, les débats risquent d’être animés

26/01/2011
A Addis, les débats risquent d’être animés

Le président Faure Gnassingbé assistera dimanche et lundi au XVIe sommet de l’Union africaine (UA) qui se déroule au siège, à Addis Abeba. Le thème de cette nouvelle édition est : « Valeurs partagées pour une plus grande unité et intégration », mais les discussions porteront en priorité sur la crise en Côte d’Ivoire.
Le président de l’UA, Bingu wa Mutharika, a effectué mardi une visite éclair à Abidjan.
« Mon frère et ami (Laurent Gbagbo) m'a expliqué en détail ce qui s'est passé et il m'a aussi expliqué en détail ses idées" pour sortir de la crise, a déclaré le chef d'Etat malawite à l'issue d'un entretien avec M. Gbagbo et après une rencontre avec Alassane Ouattara.
"Je vais transmettre ses propositions et ses vues à l'Union africaine, à ses frères chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine, afin que ensemble, par la concertation, nous puissions trouver un moyen d'avancer", a ajouté M. Mutharika.
Les chefs d'Etat africains essaieront à Addis d'harmoniser leurs positions.
Si le Nigeria reste ferme et pousse à l'option militaire, d’autres pays comme la Guinée Equatoriale, l’Afrique du Sud et l’Ouganda semble plus conciliants à l’égard de l’ancien président ivoirien. Les débats risquent donc d’êtres animés.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires.