A Malabo, l’Afrique cherche de nouveaux partenaires

23/02/2013
A Malabo, l’Afrique cherche de nouveaux partenaires

Le IIIe sommet Amérique du Sud - Afrique (ASA) s’est achevé vendredi à Malabo (Guinée Equatoriale). Plusieurs chefs d’Etat étaient présents dont Dilma Rousseff (Brésil), Evo Morales (Bolivie), Ali Bongo (Gabon), Denis Sassou Nguesso (Congo), Thomas Boni-Yayi (Bénin) ou Goodluck Jonathan (Nigeria). Le Togo était représenté par une délégation du ministère des Affaires étrangères.

Lors des travaux, il a été décidé d’élargir l’organisation aux pays de l'Amérique centrale et des Caraïbes ; une proposition faite par le président de Guinée Equatoriale

« La mise en œuvre et la consolidation des liens commerciaux, par le biais des investissements directs et de la création de fonds sociaux pour le tourisme, l'éducation, les sciences et les technologies, etc. constituent la priorité de la coopération pour le développement. Toutes ces actions ne peuvent avoir de succès que par la libération du commerce entre les deux régions, avec le soutien des accords de protection réciproque », a souligné Evo Morales (photo).

Les échanges Afrique-Amérique du Sud sont pour le moment limités au seul Brésil, puissance émergente et unique pays de la région à disposer d’une politique de coopération digne de ce nom.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers bondissent

Sport

Grâce à ses deux victoires sur l’Ouganda, l’équipe nationale de foot du Togo fait un bond spectaculaire dans le classement FIFA du mois d’octobre.

300 millions pour la réconciliation

Coopération

La Délégation de l’Union Européenne au Togo va subventionner pour 300 millions de Fcfa 26 projets élaborés par des organisations de la société civile en faveur de la réconciliation nationale.

KR 2013 : 2e vague

Coopération

Une nouvelle cargaison de riz estimée à près de 3 milliards de Fcfa a été offert mercredi par le gouvernement japonais dans le cadre du Kennedy Round (KR) 2013. 

72 milliards pour un Togo plus moderne

Développement

L’Union européenne a consacré 72 milliards de Fcfa depuis 7 ans pour la modernisation des infrastructures.