A New York, le jour du souvenir

29/05/2012
A New York, le jour du souvenir

Les Nations Unies ont rendu hommage mardi aux personnels militaire, policier et civils qui servent l'Organisation dans les régions les plus dangereuses du monde, ainsi qu'à ceux de leurs collègues qui ont perdu la vie dans l'exercice de leurs fonctions de Casques bleus.

Un hommage particulier a été rendu à deux policiers du Togo, Bawoumondom Alfa et Agoura Karbou, décédés en 2011 en Côte d’Ivoire alors qu’ils exerçaient leur mission au sein de l’ONUCI.

« Aujourd'hui », a déclaré le Secrétaire général Ban Ki-moon lors d'une cérémonie de dépôt de gerbe destinée à marquer la Journée internationale des Casques bleus des Nations Unies, « nous rendons hommage à 112 héros qui ont péri en 2011 sous la bannière des Nations Unies ». En 2012, le bilan s'élève jusqu'à présent à 31 Casques bleus.

Dans un message adressé séparément pour marquer cette Journée, M. Ban a indiqué que cette célébration était l'occasion de rendre hommage aux 120.000 Casques bleus qui servent actuellement dans 17 missions.

« Ils étaient peut-être soldats, policiers ou personnels recrutés au niveau national », a dit le Secrétaire général lors de la cérémonie. « Mais il n'y avait aucune différence entre eux en ce qui concerne les risques auxquels ils étaient exposés, leurs contributions et la fierté qui était la leur dans le cadre des services qu'ils ont rendus aux Nations Unies. »

Cette année, le thème de la Journée était intitulé : « Le maintien de la paix est un partenariat global ». Les partenariats auxquels il est fait référence sont ceux avec le Conseil de sécurité, seul organe autorisé à déployer les opérations de maintien de la paix des Nations Unies ; les partenariats avec les 116 pays contributeurs de troupes et de ressources ; et les partenariats avec les pays hôtes où les missions sont déployées.

Outre ces partenariats, les opérations de maintien de la paix travaillent en étroite coopération avec les agences, fonds et programmes des Nations Unies présentes sur le terrain, ainsi qu'avec les organisations régionales telles que l'Union africaine.

Lors d'une conférence de presse donnée aujourd'hui, le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, a relevé que le nombre total de victimes parmi les Casques bleus depuis la première mission de maintien de la paix en 1948 était de 2.994.

Par ailleurs, sur les 7,84 milliards de dollars que représente le budget total des opérations de maintien de la paix pour l'exercice allant du 1er juillet 2011 au 30 juin 2012, le montant des contributions impayées est estimé à 1,8 milliard de dollars, a précisé M. Ladsous.

Egalement présent lors de cette conférence de presse, le Sous-Secrétaire général à l'appui aux missions, Antony Banbury, a reconnu qu'il fallait « faire mieux avec moins ». « Cet argent », a-t-il assuré, « est bien utilisé et géré aux mieux. »

Informations complémentaires

CASQUES BLEUS DECEDES EN 2011.pdf 52,16 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.